CONNAISSEZ VOUS LES COMPOSANTS AÉROSOLS ?

COMPOSANTS AEROSOLS – Comment l’aérosol est-il décrit par ses consommateurs ?
C’est un récipient sous pression, avec du gaz à l’intérieur… Un spray…

Force est de constater que c’est un produit qui est devenu tellement courant dans nos foyers, que les consommateurs ne prêtent pas attention au choix des composants aérosols. Peut-être certains client finaux auront le soucis du détail et se concentreront sur la partie visible de l’aérosol: le boîtier, le diffuseur, le capot.
(Pour plus d’informations sur l’histoire de l’aérosol, RDV ici avec cette vidéo de l’AEDA)

Or, un des aspects les plus cruciaux dans la fabrication d’un aérosol est bien entendu le choix de ses composants.

Avec cet article, nous vous invitons à connaître les quatre composants aérosols principaux qui forment un aérosol: le boîtier (ou bombe), la valve, le diffuseur et le bouchon.

Boîtier: fabriqué habituellement en fer blanc ou en aluminium, il est utilisé pour maintenir le produit à appliquer dans des conditions optimales. A noter que le boîtier est aussi appelé bombe.

Valve: est responsable du maintien de l’étanchéité du récipient et permet de réguler l’écoulement du produit à appliquer pendant l’utilisation.
Diffuseur: c’est le composant qui régule l’angle, la quantité et la forme de diffusion du produit à appliquer.
Bouchon: bien qu’il sert d’embellissement, sa mission est de maintenir l’aérosol dans des conditions optimales jusqu’au moment de l’utilisation et d’isoler les parties sensibles.

componentes del aerosol

BOÎTIER – composant aérosol Nº1

Le boîtier est le composant qui contient le produit à utiliser et le gaz utilisé pour la vaporisation.
Un boîtier de qualité doit être capable de résister à la pression des gaz utilisés dans l’industrie des aérosols et être convenablement fini selon le type de produit contenu. (les vernis intérieurs. Ex: epoxy, polyamide)
La forme, les couleurs et le design du boîtier, varient en fonction de l’image de marque et du message publicitaire que vous voulez transmettre à chaque client.
Bien qu’ils soient habituellement en fer blanc ou en aluminium, les boîtiers peuvent être constitués de différents matériaux et revêtements, en fonction des caractéristiques du produit final et du gaz qui doit être utilisé.
En outre, certains aérosols peuvent avoir des boîtiers très spécifiques qui comprennent des modules d’étanchéité ou dispositifs spéciaux.
Au moment d’acheter les boîtiers, il est impératif de connaître le vernis qui doit aller à l’intérieur (epoxy, polyamide), afin d’éviter les fuites. Dans le but d’obtenir les meilleurs prix et les meilleurs délais de livraison, il est tout aussi nécéssaire de bien regarder quels sont les standards en terme de diamètre et de taille des boîtiers. Ces 2 facteurs expliquent les délais de fabrication que nous obtenons chez nos fournisseurs de boîtiers.

Pour le décor sur le boîtier, la quantité de boîtiers commandée dictera les possibilités ou non de litographier le boîtier. Pour faire les bonnes décisions, nous avons écrit un guide sur le coût de fabrication des aérosols. Nous abordons particulièrement cette question de la décoration des boîtiers.

 

envases

VALVE – composant aérosol Nº2

Bien qu’elle soit une partie non-visible des composants aérosols, la valve est un élément essentiel de son fonctionnement à la fois par sa mission de maintenir l’étanchéité du contenu comme pour les avantages potentiels qu’elle apporte en fonction du champ d’application.
Voici quelques exemples de spécificités techniques des valves:
– Des valves qui sont actionnées avec une petite force d’application et/ou avec avec différents niveaux de pression.
– les One Shot ,une seule pulsation qui permet de vider l’ensemble de l’aérosol. (Attention produit en fortes demandes et avec des ruptures de stock avec la pandémie )
– Utilisation avec des fluides visqueux.
–  Application jusqu’à 360 ​​degrés – notamment avec les valves à poche.

La valve est le composant le plus technique des aérosols. Cette pièce est un assemblage de 6 composants.

válvula
válvulas

Les dernières innovations dans le domaine des composants aérosols portent toutes principalement sur ce composant.
Les innovations les plus connues sont notamment le bag-on-valve (ou BOV pour les intimes) et les déodorants compressés.
Dans le cas des produits BOV, il n’y a même plus besoin de gaz pour assurer la propulsion du produit. Le produit se disperse grâce à de l’air comprimé.

Aerosol Bag on Valve (BOV).

Pas de gaz pétrochimique à l’intérieur et un taux de vidage de l’aérosol proche de 99%.

Pour les déodorants compressés, ils utilisent 50% de gaz en moins que les déos traditionnels et parviennent à garder la même efficacité.

Au niveau technique, PROERSA dispose de tout l’outil industriel nécéssaire pour pouvoir produire ces 2 technologies.
De plus, PROERSA a obtenu cette année la certification ECOCERT Cosmos. C’est une nouvelle étape dans la vie de l’entreprise pour pouvoir répondre au mieux au besoin des consommateurs.

Pour retrouver plus d’informations sur le fonctionnement de la valve, vous pouvez lire cet article sur notre site: La valve, le composant le plus sous-estimé d’un aérosol

DIFFUSEUR – composant aérosol Nº4

Le diffuseur joue un rôle très important dans le résultat final du produit, car il est l’élément qui caractérise la forme, la direction et la vaporisation du contenu de l’aérosol.
Sur le marché on peut trouver différents types de diffuseurs. Votre choix sera déterminé en grande partie par le type de contenu qu’il y a dans le boîtier et par l’utilisation qui doit être faite de l’aérosol.
Ensuite, voici quelques exemples de diffuseurs en fonction du type de produit à conditionner.

difusores

BOUCHON – composant aérosol Nº5

Généralement, le bouchon de l’aérosol sert comme un simple embellissement du produit. Mais sa fonction technique est bien plus grande. En effet, le bouchon est un élément clé qui joue les fonctions spécifiques suivantes:
– Bande de garantie.
– Isolement du produit à appliquer jusqu’au moment de son utilisation.
– Fonctionne comme un diffuseur sur certains produits.
– Harmonise l’esthétique du produit fini.

tapones

En conclusion, nous tenons simplement à signaler que pour pouvoir réaliser les meilleurs choix de composants aérosols possibles, il est important de suivre toutes les étapes nécéssaires pour la création d’un aérosol. Par exemple, deux produits qui se ressemblent ne sont pas égaux. C’est une erreur courante que nous avons tous tendance à faire, mais qu’il faut éviter.

PROERSA vous recommandera toujours de prendre le temps de faire le test de stabilité. Même si cela pénalise le lancement de votre projet… Selon le standard de la FEA (Féderation Européenne de l’Aérosol), pour chaque année de péremption revendiqué sur le produit, il faut que le produit ait répondu positivement à 45 jours de test dans une étuve à 50ºC. Nous observons qu’en grande majorité, nos clients revendiquent 3 ans de stabilité, soit 180 jours ou 6 mois dans l’étuve.

Au total, le lancement d’un nouveau produit est un process pouvant aller de 13 à 17 mois, en respectant toutes les étapes. Mais il existe aussi des solutions pour raccourcir ces délais.
Toute l’information est disponible dans l’article suivant: Les 5 astuces pour améliorer votre time-to-market sur votre projet aérosol

Pour toutes demandes d’informations complémentaires sur vos lancements produit en aérosol, merci de prendre contact avec nous sur info@proersa.com . Nous nous ferons un plaisir de vous venir en aide.

L’équipe PROERSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez chaque semaine des idées pour booster vos ventes d'aérosols

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Proersa Aerosoles utilisera l'information fournit dans ce formulaire pour garder contact avec vous et vous fournir des mises à jour et notifications marketing